Pour ce troisième mois de « garde robe capsule », j’avais prévu une veste, et comme je n’arrivais pas à me mettre d’accord sur un modèle de veste, j’ai finalement choisi de coudre une chemise.

D’abord, franchement, si ce « défi » n’existait pas, je ne sais pas quand je me serais enfin lancée dans une chemise. Pourtant, même si c’est long et minutieux, car plein de détails, je n’ai pas eu de difficulté technique majeure dans ma couture.

Ensuite, pour cette première chemise, j’ai beaucoup hésité, j’ai même acheté deux patrons: Hedwige de République du Chiffon, et Melilot de Deer and Doe. Franchement, je penchais plus vers la Melilot jusqu’à ce que je tombe sur une magnifique viscose imprimée… et là, crac, Hedwige est devenue évidente du fait de sa coupe loose:

Hedwige1

Qu’écrire outre le fait que je suis très contente de cette chemise et de son rendu? Peut-être d’abord confirmer ce que plein d’autres couturières écrivent: le patron taille grand, j’ai coupé un 36, j’aurais aussi bien pu faire un 34. Ensuite, j’adore ma chemise avec les petites fronces au dos, la coupe large…. ça en fait une chemise hyper facile à vivre.

Il s’agit je pense d’un patron de chemise simple: pas de pinces, poignets simplifiés, pas de poches…. mais un petit bémol quand même sur la précision des explications pour une débutante en chemise. Je me suis par exemple emmêlée les pinceaux plusieurs fois entre l’endroit et l’envers du tissu.

Ceci dit, Hedwige a la classe, elle m’a accompagnée sous une veste au travail pendant une journée compliquée avec succès…. et si par miracle j’ai le temps, je m’en referais bien une ou deux.

Hedwige7Hedwige5Hedwige3Hedwige6

Publicités